TOUS LES ROULEMENTS, A VOTRE SERVICE DEPUIS 1968

L'histoire du roulement

L'histoire du roulement vous intéresse....

Tout d'abord définissons ce qu'est un roulement :

"Le roulement est un organe de base qui assure une liaison mobile entre deux éléments d'un mécanisme en rotation l'un par rapport à l'autre. Sa fonction est de permettre la rotation relative de ces éléments, sous charge, avec précision et avec un frottement minimal". Vous pouvez trouver des roulements sur un nombre important d'application : Loisirs (vélo, rollers, skateboard), Electro-ménager et bureautique (robot ménager, souris d'ordinateur, lave linge), Industrie (Agroalimentaire, laminoir, papéterie), Transports (automobile, aéronautique). Le roulement doit son nom et son origine aux "corps roulants", tel que le rondin de bois utilisé par les Egyptiens au temps des pharaons.
Ce procédé a permis de : - augmenter la vitesse de déplacement
- résoudre le problème de frottement
- diminuer la pénibilité des tâches
Si notre roulement doit beaucoup au rondin de bois, il s'est aussi amplement inspiré de la roue. C'est le principe de la rotation qui les réunit, tous deux tournant autour d'un arbre. Le problème à résoudre était donc le suivant : lutter contre le frottement par la rotation en augmentant la vitesse.

Léonard de Vinci fut le premier à dessiner une pièce pouvant répondre à ce problème. L'ancêtre du roulement était né…mais seulement sur le papier !!!

Le réel tournant historique du roulement fut donc la Révolution Industrielle. Le roulement fut adapté à son environnement (d'où différents types de roulements) et il contribua aux progrès techniques, au développement de l'industrie et donc aux modes de vie.
Qui a inventé le roulement ?
L'idée de remplacer le frottement de glissement par celui de roulement remonte aux civilisations les plus anciennes.
Certains bas-reliefs égyptiens représentent le transport d'énormes blocs de pierre, destinés à la construction de monuments, que l'on faisait glisser sur des troncs d'arbres en guise de rouleaux.
Les restes d'une plate-forme tournante provenant d'un navire de l'empereur Caligula, retrouvés au fond du lac de Nemi vers 1930, témoignent que les roulements rudimentaires étaient utilisés depuis l'Antiquité.
Cette plate-forme peut être considérée comme l'un des premiers exemples de roulement de butée, c'est-à-dire d'un roulement destiné à supporter des charges directes et roulant autour de son axe.
Au XVème siècle, Léonard de Vinci découvrit le principe du roulement. Ce dernier se rendit compte que la friction serait moindre si les billes ne se touchaient pas. Il mit alors au point des séparateurs permettant aux billes d'évoluer librement. 
Ce mécanisme fut réinventé au XVIIIème siècle lorsque fut breveté, en Angleterre, un essieu pour voitures à chevaux muni d'une couronne de billes roulant dans des gorges de section semi-circulaire pratiquées sur ce même essieu. Au XIXème siècle, on assiste à l'éclosion d'une multitude d'applications et de perfectionnements des roulements, rendus possibles par les progrès réalisés à la même époque dans le domaine de la métallurgie et de la technique. DeVinci
Le croquis de Léonard de Vinci
“Les sciences mécaniques sont les plus nobles et les plus utiles d'entre toutes, car par leur biais tous les corps animés exécutent l'opération pour laquelle ils ont été conçus."